Gestion différenciée des espaces publics

Suite à la loi Labbé du 23 janvier 2014, qui a instauré au 1er janvier 2017, l’arrêt de l’utilisation des pesticides par les collectivités sur l’espace public, les espaces verts et sensibles, et les forêts, un plan de gestion différenciée a été élaboré en 2015 et délibéré en conseil municipal en 2016 pour une application dès 2017. Les particuliers sont également concernés par cette mesure puisqu’au 1er janvier 2019, l’utilisation de pesticides leur sera interdite.

Votre ville en quelques chiffres

3 725 habitants (au 1er janvier 2016)

28 ha surface totale espaces verts (surface équivalente à + de 43 terrains de football ! ) soit une augmentation de 7ha en 10 ans !

  • Gazons : 18 ha (surface équivalente à + de 27 terrains de football)
  • Arbustes/ haies : 2 ha
  • Espaces boisés, prairies : 4 ha
  • Allées : 4 ha

68,5 kms de chemins ruraux, 42 kms de routes communales

Service « cadre de vie »

Moyens humains
Le service « cadre de vie » regroupe les agents en charge de la création et l’entretien des espaces verts (3 en 2000 et 8 en 2019 dont un apprenti) et une personne chargée de la voirie. Augmentation de la surface en espaces verts = adaptation des effectifs et des compétences :

  • 4,5 ha à entretenir par agent,
  • 6.5 km de trottoirs à entretenir par agent,
  • Spécialisation des agents,
  • Planification du travail, répartition des tâches en fonction des compétences et de l’effectif.

Rapport surfaces/agents : 3,5 ha d’espaces verts par agent et 13,81 km de voirie par agent

La gestion différenciée, qu’est-ce-que c’est ?

Parce que la préservation de notre environnement est l’affaire de tous, le service Environnement – Cadre de vie de la Ville de Vouillé a engagé une gestion raisonnée de ses sites depuis plusieurs années. Cela s’est traduit par une attention particulière quant aux économies d’eau et à l’utilisation des produits phytosanitaires. Les techniques utilisées sont variées et répondent aux contraintes règlementaires. Aussi, un groupe de travail composé d’agents et d’élus s’est réuni pour mettre en place de nouvelles pratiques de gestion des espaces publics. Une formation a complété l’action.

À partir d’un état des lieux, des objectifs ont été définis afin de répondre aux attentes de la collectivité et appliquer la gestion différenciée des espaces publics sur le terrain. Les objectifs sont multiples :

  • Limiter les intrants,
  • Maîtriser les consommations énergétiques,
  • Respecter la règlementation,
  • Rendre la Ville attrayante et propre,
  • Adapter le matériel aux futures pratiques d’entretien,
  • Favoriser la biodiversité,
  • Obtenir un 3ème papillon (Terre Saine),
  • Maintenir un fleurissement de qualité,
  • Apporter plus de sérénité aux agents dans leur travail,
  • Maîtriser les coûts.

En 2015, une réunion publique a eu lieu pour présenter ce travail aux habitants.

4 niveaux d’entretien ont été définis :
Niveau 1 : Espaces Publics urbains,
Niveau 2 : Espaces publics « à caractère urbain »,
Niveau 3 : Espaces publics résidentiels,
Niveau 4 : Espaces verts caractère champêtre / naturel.

Le conseil municipal a délibéré le plan de gestion différenciée en 2016. Ce document est présent à l’accueil de la Mairie et est affiché sur le site internet de la commune.

Classification des espaces

Niveau d’entretien n°1 : espaces publics urbains, espaces fleuris, centre ville, terrains de sport.

Niveau d’entretien n°2 : espaces publics à caractère urbain, espaces d’accompagnement des équipements publics, écoles, rues principales, parcs, cimetières, entrée des villes…

Niveau d’entretien n°3 : espaces publics résidentiels – Lotissements, RN149, rues secondaires…

Niveau d’entretien n°4 : espaces publics champêtres/naturels, espaces animaliers, boisements, bassins d’orage…

Secteurs

Les niveaux d’entretien correspondent aux codes de couleur présentés ci-dessus