La gestion de l’eau

Les évènements climatiques de ces dernières années, avec des épisodes de sécheresse répétés, doivent conduire à une meilleure gestion des ressources en eau et remettre en cause les pratiques d’arrosage.

 

La Ville de Vouillé s’efforce, à travers la gestion de ces aménagements et de son fleurissement, de limiter sa consommation en eau tout en préservant un environnement de qualité.

 

Pour y parvenir plusieurs techniques sont utilisées:
La pratique d’une gestion différenciée des espaces verts.
Elle permet de faire des économies d’eau importantes. En effet, en période estivale seuls les gazons d’accompagnement des espaces fleuris, les massifs, les jardinières et les plantations récentes sont arrosés. L’arrosage a lieu aux heures les moins chaudes de la journée, principalement la nuit.
Tous les sites irrigués sont équipés de systèmes d’arrosages intégrés programmables.
Ils permettent d’arroser aux heures voulues et d’ajuster les apports en eau aux besoins de la plante.
L’utilisation de paillages
Qu’ils soient de nature minérale ou végétale, cette technique est très largement utilisée dans les espaces verts Vouglaisiens.
Le sol est un élément important, tous les sols n’ont pas la même capacité à restituer l’eau aux plantes. Avant toute plantation le sol est travaillé, décompacté et enrichi.

 

Les jardinières et les suspensions
Ce mode de fleurissement est très représenté dans le bourg de Vouillé. Les contenants employés sont les plus grands possibles et présentent des réserves d’eau importantes. Le substrat employé est très fibreux et contient des rétenteurs d’eau.
Les Forages
La Ville de Vouillé dispose de deux forages. Ils servent à arroser la totalité des jardinières et des suspensions, les nouvelles plantations et plus de la moitié des massifs fleuris.
La construction d’une nouvelle Station d’épuration.
Pour faire face à un volume d’effluents de plus en plus important, la Ville de Vouillé a bâti une nouvelle station d’épuration.
L’ancienne unité de traitement datant des années 70 ne pouvait plus satisfaire aux normes de rejets. Les travaux débutés à la fin de l’année 2006 se sont achevés au début de l’année 2008.
L’ensemble du réseau d’assainissement a été redimensionné. La nouvelle station a une capacité de 4500 équivalents habitants.
La valorisation des boues se fait par filtres plantés de roseaux avant épandage. Une partie des eaux épurées sera récupérée pour servir à l’arrosage des jardinières et des jeunes plantations.
Utilisation de l’eau traitée par la nouvelle station d’épuration.
L’eau épurée est pompée juste avant sont rejet dans l’Auxance. Vouillé dispose ainsi d’une quantité d’eau suffisamment importante pour assurer l’arrosage des nouvelles plantations en période de sécheresse.